aprilia rs 660

aprilia rs 660 : une merveille à conduire

Aprilia a récemment investi dans le segment des motos sportives de moyenne cylindrée avec son modèle, la RS 660. Le principal objectif de cette moto est de fournir du plaisir, avant même de penser à la compétition. Elle se distingue par l’absence de concurrents directs, ce qui soulève la question : pourquoi Aprilia se lance-t-elle dans un marché en déclin où la plupart des acteurs se sont retirés ? La réponse est simple : la RS 660 marque le renouveau des motos sportives de route.

La RS 660 se démarque par son esthétique remarquable. Elle est élégante, mince, dynamique et vive. Sa taille et son design donnent l’impression d’une moto légère, ce qui est confirmé par son poids de seulement 169 kilogrammes à sec. À l’exception de quelques modifications mineures comme l’ajout de rétroviseurs, d’un échappement conforme aux normes de la rue et d’un support de plaque, la version de série de la RS 660 reste très proche du prototype présenté à l’EICMA en 2018. Aprilia a attendu l’enthousiasme du public avant de finaliser le produit. Bien que la RS 660 s’inspire des lignes de l’ancienne RSV4, elle ne se contente pas de copier le design. Elle propose une réinterprétation intéressante de l’arrangement optique en trois parties, avec une appréciation particulière pour les effets de cils lumineux diurnes et une silhouette rafraîchissante. Le carénage multi-couches souligne un souci évident pour l’aérodynamisme et le style. La moto n’oublie pas non plus l’aspect pratique, avec des phares équipés d’un système d’éclairage adaptatif en virage.

Fiche technique :

Nouveau moteur pour la moto italienne : evolution technique

La dernière innovation dans la gamme de motos italiennes est un moteur bicylindre en ligne entièrement nouveau. Aprilia a innové en transformant le moteur quatre cylindres de la RSV4 1100, augmentant le volume des cylindres pour créer ce nouveau modèle. Ce moteur se distingue par sa compacité et sa puissance, produisant 100 chevaux, un chiffre remarquable pour sa catégorie. À titre de comparaison, la Paton S1-R avec un twin modifié de Kawasaki ER-6 délivre 80 chevaux, tandis que la MT-07 atteint 75 chevaux malgré un léger avantage en termes de cylindrée. De plus, ce moteur est conforme à la norme Euro5 et est disponible en version compatible A2.

Technologie et électronique avancées sur l’Aprilia rs 660

Le choix d’Aprilia pour un calage à 270° permet au moteur de mimer les caractéristiques d’un V-twin, offrant ainsi une expérience de conduite enrichie. L’électronique joue un rôle crucial dans ce modèle. L’Aprilia RS 660 est équipée de technologies avancées comme le Ride-by-Wire, une centrale inertielle à six axes et un ensemble complet d’assistance au pilotage APRC. Ce pack comprend le contrôle de traction, le contrôle de wheeling, la gestion du frein moteur, un shifter Up&Down, un régulateur de vitesse et différentes cartographies d’injection. Le pilote peut choisir parmi cinq modes, trois pour la conduite sur route (Dynamic, Commute, Individuel) et deux pour le circuit (Challenge, Time Attack), offrant ainsi une expérience de conduite personnalisable et adaptée à différents environnements.

Technologie et électronique avancées sur l'Aprilia rs 660

Interface utilisateur intuitive et options multimédia

L’Aprilia RS 660 dispose de nouvelles commandes intuitives au guidon et d’un écran TFT couleur avec deux modes d’affichage, adaptant l’écran pour une utilisation en ville ou sur circuit. En option, une plate-forme multimédia peut être ajoutée, offrant des fonctionnalités telles que la gestion des appels et la navigation, renforçant ainsi l’aspect pratique de la moto pour une utilisation quotidienne.

Aprilia RS660 A2 : un apprentissage efficace de la conduite sportive

L’Aprilia RS660 se démarque par son rôle de guide idéal pour l’apprentissage de la conduite sportive, tout en offrant sécurité. Son pilotage, différent de celui d’un roadster ordinaire, encourage à se pencher davantage dans les virages. La position de conduite modérée et sa dynamique de conduite incitent à prendre les courbes avec confiance, sans crainte. La devise “Be a Racer” de cette moto prend alors tout son sens.

En savoir plus  L'histoire des géants de la moto : Honda

Comme un débutant ambitieux, je m’aventure à incliner progressivement la moto. Avec mon regard fixé au loin, l’italienne me soutient dans les courbes, sécurisant mes trajectoires. La réponse progressive du moteur au niveau de l’accélérateur assure une reprise en douceur à mi-régime. Cette confiance me permet d’aborder les virages avec plus d’aisance et de vitesse. Les pneus Pirelli Diablo Rosso III et l’équipement électronique standard, comprenant l’ABS en virage et le contrôle de traction, contribuent à cette excellente tenue de route.

Le shifter intégré se distingue par son efficacité. Les changements de vitesse sont fluides, tant en accélération qu’en décélération, facilitant l’apprentissage de son usage sans secousses. Par exemple, sur les Ducati Monster 950 et BMW F900R, il m’arrivait souvent d’être désarçonné en changeant de rapport maladroitement. L’Aprilia RS660 évite ce problème et me guide vers les meilleures pratiques.

Au fil de mes expériences de conduite sportive, je remarque que le frein arrière ne doit pas être trop sollicité. Même à basse vitesse, sa légèreté ne fait que compléter l’efficacité du frein avant. De plus, l’ergonomie du levier n’est pas optimale pour une pression adéquate du pied.

Enfin, les cinq modes de conduite et les différents réglages cartographiques ne sont pas essentiels dans cette version A2. Cependant, ils restent utiles pour ceux qui envisagent de conduire la moto à sa pleine puissance de 95 ch, avec un permis A complet.

Aprilia RS660 A2 : un apprentissage efficace de la conduite sportive

Le twin 660 : une promesse d’expériences mémorables

Le Twin 660 s’annonce prometteur pour des moments inoubliables. Pour cela, il doit bénéficier d’une partie-cycle efficace, permettant d’exploiter pleinement son potentiel lors de balades rapides, agréables et techniques. Aprilia, expert en la matière, offre des solutions innovantes. Le premier élément remarquable est son cadre en aluminium, étonnamment compact, utilisant le moteur comme élément porteur et évitant les sections latérales superflues. Le bras oscillant, asymétrique et en aluminium, est une autre nouveauté, se fixant directement sur les carters.

Étonnements techniques et choix audacieux

La configuration de l’amortisseur arrière surprend. Plutôt que d’opter pour un système traditionnel à biellettes, Aprilia choisit une fixation directe, simplifiée, visant à réduire le poids tout en garantissant une efficacité d’amortissement. Le train avant suit les standards de qualité sportive, avec une fourche inversée Kayaba de 41 mm et des étriers de frein Brembo radiaux à 4 pistons. La sécurité est renforcée par un système ABS cornering adaptatif.

En savoir plus  Permis moto avec le CPF : dernière chance pour en profiter

Aprilia RS 660 : un vent de renouveau

La RS 660 incarne un renouveau dans le segment des SuperSports, dominé principalement par la Yamaha R6. Aprilia se détache des sportives radicales pour privilégier le plaisir de conduite sur route. Cela se manifeste notamment par la position des demi-guidons, plus hauts et offrant un confort de conduite supérieur.

Rivaux et positionnement unique

La RS 660 se positionne à part, entre divers mondes du sport moto. Elle évite la puissance excessive et les solutions typiques des superbikes, favorisant plutôt l’émotion et la maniabilité. Aprilia rend aussi hommage à son héritage en compétition, en rappelant la RS 250 avec une décoration spéciale en l’honneur de Loris Reggiani.

AvantagesInconvénients
DesignLes freins
Motorisation souple pour monter dans les toursL’ergonomie
Polyvalente
Équipement (shifter etc)
Stabilité

Aprilia RS660 A2 : La moto polyvalente

Dynamisme et puissance au rendez-vous

L’Aprilia RS660 A2 se révèle sous deux aspects distincts. À bas régime, jusqu’à 6000 tr/min, le bicylindre montre une retenue appréciable. Passé ce seuil, l’expérience se transforme : la moto active un mode plus sportif, propulsant l’utilisateur jusqu’à 9000 tr/min, accompagnée de sonorités évoquant un cockpit de Formule 1. Cette transition d’un tempérament calme à une énergie fougueuse typique des motos italiennes se ressent jusqu’au bout des avant-bras, offrant une expérience de pilotage exaltante.

Confort et maîtrise en circulation

Sur autoroute, l’Aprilia RS660 A2 facilite l’ajustement aux vitesses réglementaires. Son absence de vibrations et une assise stable confèrent un confort notable. Les manœuvres de dépassement sont aisées, aidées par un aérodynamisme optimal des carénages. Le régulateur de vitesse est un atout supplémentaire pour les longues distances, tandis que le freinage efficace et un moteur maîtrisé à mi-régime assurent une conduite fluide.

Une Moto à Double Facette

L’Aprilia RS660 révèle son caractère double : elle offre une conduite sportive à haut régime tout en permettant un pilotage plus paisible à mi-régime. Cette polyvalence rappelle celle de la Suzuki SV650S, alternant entre douceur et intensité selon le régime moteur.

Performances Préservées Malgré le Bridage

Le bridage à 47,5 ch est judicieusement conçu, ne compromettant pas le couple d’origine de la moto. Les tests montrent que cette limitation affecte principalement les régimes les plus élevés, tout en permettant une utilisation optimale des 47,5 ch disponibles, garantissant ainsi à la fois sécurité et plaisir de conduite.

Confort et Économie de Carburant

Après un trajet de cent kilomètres, l’absence de douleurs ou de gêne aux poignets témoigne du confort de la selle, de la position de conduite et de la qualité des suspensions. Le constat économique est également positif : avec une consommation de 5L aux 100 km, l’Aprilia RS660 A2 s’avère économe, une caractéristique renforcée par la polyvalence de son moteur.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
Retour en haut